3 conseils pour se lancer comme prof de Yoga

Mis à jour : 11 janv. 2019



Suite à ma FAQ de la rentrée pour le podcast, j'ai reçu plusieurs fois la question suivante : "comment trouver du boulot quand on commence en tant que professeur de yoga?". Après 2 ans dans ce domaine, voici mes conseils.


La bataille administrative

Votre diplome en poche, vous êtes tout excité à l'idée de commencer à enseigner. Avant toute chose, prenez le temps de vous de créer votre statut. Pesez le pour et le contre. La plupart d'entre-nous choisissons un statut d'auto-entrepreneur, ou créons une association. D'autres, plus ambitieux, on besoin d'un statut plus exigeant en terme de paperasse car il se lance dans une plus grosse structure. Malheureusement, Je ne pourrais parler que de ce que je connais, le statut auto-entreprise.


Franchement, ça fait un peu peur au début, mais on s'y retrouve vite. Après quelques recherches, vous avez déjà via le portail des auto-entrepreneurs des informations sur votre métier spécifique et vous pourrez télécharger un guide très complet sur le site l'autoentrepreneur, mis à jour en septembre 2018! Il faut savoir que ce statut vous permet de gérer votre comptabilité sans avoir forcément recours à un expert. Cependant, prenez bien en compte que les charges ne peuvent être déduites sauf sous conditions particulières...


Aide financière importante à étudier :

- Le dispositif de l'ACCRE (aide aux demandeurs d'emploi créant ou reprenant une entreprise) permet une exonération partielle des charges sociales (de 22% pour un prof de yoga). Vous pouvez en bénéficier si vous avez entre 18 et 25 ans et d'en d'autres conditions plus particulières.

- Vous avez accès à La prime d'Activité de la CAF si votre chiffre d'affaire reste en deçà de 8300€ de chiffre d'affaires par trimestre. C'est une aide précieuse, je vous l'assure ! N'hésitez pas à faire une simulation sur le site de la CAF.


Ma valeur en tant que professeur


Voici certainement le conseil n°1 quand on cherche du travail dans ce domaine. Avant de partir à la chasse aux cours, faites-vous une idée précise de ce que vous voulez et de ce que vous méritez.


L'erreur du débutant est très certainement de partir dans tous les sens en acceptant n'importe quel cours sous prétexte de devoir se faire une expérience. Je vais être honnête avec vous : personne n'est sûr de lui, même après X heures de formations. La preuve en est : si vous enchainez les formations et repoussez toujours le moment de vous lancer, ce n'est pas seulement une question d'amour pour l'apprentissage, les formations etc, c'est aussi sûrement la peur enfouie au fond de soi de ne pas être capable de passer au stade suivant.


Donc, quelques soit votre nombre d'heures d'études du yoga, de sa philosophie et des postures, vous aurez en vous cette angoisse de ne pas être légitime. Ce n'est pas une raison pour accepter tous les cours qui se présentent à vous et surtout les moins bien payés !


Je vous propose de réfléchir quelques instants sur les valeurs que vous souhaitez apporter dans votre cours. Quels sont vos atouts ? Soyez sûr que vous méritez les postes dont vous avez envie. L'expérience viendra si vous vous donnez la chance de vivre ce que vous avez à vivre.

Planifiez ou visualisez mentalement ce qui vous conviendrait le mieux.


Etablissez mentalement :

- les lieux (villes, régions)

- les structures

- le temps de cours

- le nombre d'heures par semaine.


Oser imaginez votre professionnelle idéale. Et mettez-vous en route pour l'obtenir. C'est le meilleur conseil que je puisse vous donner en toute occasion. Parce que le rêve et la notion d'idéal à toujours été moteur pour moi et m'a toujours permis de me dépasser. C'est pour cette raison d'ailleurs que j'ai écrit mon premier Ebook sur ce sujet. N'ayez pas peur de vous tromper, car avec le temps et l'expérience, votre vision va forcément changer pour se caler au plus près de ce qui vous convient le mieux. C'est le cas pour moi en ce moment par exemple.


J'ai commencé en octobre 2016 par vouloir travailler dans des studios de Yoga reconnus ou que j'admirais. Je rêvais de travailler dans tout Paris (là ou je vivais alors), et d'être surbookée. Par contre, j'étais incapable de donner un prix à mes cours. 30€ l'h pour un cours collectif à Paris et 35€ pour un cours particulier me semblait déjà génial au vu de l'expérience que j'avais. J'avais certes visualisé tout ça, mais vous pouvez convenir que j'avais une piètre image de moi-même et de la qualité de mon enseignement...


Alors je n'ai fait que répondre à des offres de remplacement payées entre 30€ et 35€ et j'ai blindé mon emploi du temps comme je le souhaitais. J'ai fait d'autres formations pour être sure que le monde entier allait me donner une image pour mes efforts de gentille prof. ERREUR. Je fonctionnais à l'envers car j'attendais des autres qu'ils me donnent la validation que j'attendais pour m'exprimer dans ce monde.


Alors oui, quelques temps plus tard, mon envie a changé car je me suis rendue compte que blinder mon emploi du temps en formation et cours était tout sauf productif pour moi et mon bien-être. Je me suis aussi rendue compte que j'avais accepté des tarifs et des salles dans lesquelles je m'ennuyais car on attendait peu de moi, et que je n'avais pas la possibilité de travailler mes cours comme je le souhaitais. Déjà ma vision de ce que je pouvais offrir aux élèves avait changé, et moi aussi j'avais commencé à comprendre ma valeur.


Par pitié, ne vous sous-estimez pas. Allez tout de suite dans la direction de vos rêves. Oui, votre égo va en prendre un sacré coup, il va vous bousculer et vous confrontez à vos peurs, mais nous en sortirons tous grandi. Combien de profs se font plus petits que ce qu'ils sont et n'apportent pas au monde le message qu'ils veulent délivrer parce qu'ils ont peur ? En tant que collègues, ou élèves, nous passons à coté de quelqu'un... c'est tellement dommage !


Si pour autant, vous avez besoin d'un peu plus d'aide, j'ai mis en place sur mon site un accompagnement personnalisé pour les futurs professeurs de yoga.

Je t'invite à visiter la page dédiée à cet accompagnement puis de m'écrire si cela t'intéresse.


Toutes les possibilités qui s'offrent à vous


Voici de manière exhaustive et par le prisme de mon expérience, les possibilités qui s'offrent à vous dans l'enseignement:


- Taper à la porte des studios/salle près de chez vous : je ne l'ai jamais fait, mais je crois que c'est une très bonne option. Déposez votre carte pour des remplacements ou des cours réguliers, et observez. Qui ne tente rien n'a rien comme on dit!


- Louer une salle et ouvrir son cours : Ce peut être une bonne initiative, d'autant plus si vous êtes une association et que la salle peut vous être prêtée par votre ville. Cependant, soyez sûr de l'équipement présent dans la salle et surtout que ce sera rentable pour vous. Essayez de motiver un maximum de personnes intéressées par vos cours avant même de l'ouvrir, et user de tout votre savoir en communication pour faire découvrir ce créneau.


- Cours particuliers : Vous pouvez répondre à des annonces de cours particuliers sur les réseaux ou de connaissances. C'est quelque chose que j'aime particulièrement dans mon métier. Cela permet d'accompagner une personne ou plusieurs dans son chemin yogique et peut-être un peu aussi dans son chemin de vie. Vous apprendrez énormément de ses séances. Beaucoup vous passerons aussi sous le nez à cause du prix! Soyez patient, il est normal que tout le monde ne puisse se permettre un enseignement aussi spécialisé à domicile.. N'oubliez pas, vos connaissances ont de la valeur.

Je ne saurai par ailleurs que vous déconseillez les plateformes comme Superprof. Je n'aime pas l'idée qu'une plateforme de mise en relation vous demande de ne pas faire payer votre première séance avec l'élève, parce qu'eux lui demande de payer pour mettre en place le cours avec vous. De mon coté c'est niet. Mais beaucoup de profs aiment cet espace. A vous de choisir.


- Youtube: certains se lancent pour donner des cours via Youtube. Sachez qu'il vous faudra là aussi beaucoup de patience et de travail pour que ça deviennent un gagne-pain. Je vous conseille plutôt de voir cette possibilité comme un moyen de transmettre votre passion avant toute chose. Peut-être que dans un futur plus ou moins proche, cette passion vous aidera à boucler vos fins de mois ou à vivre !


- Libre à vous d'exprimer votre enseignement sous la forme qui vous plait et d'inventer encore ! Vous pouvez organiser des stages, ouvrir un blog, écrire sur le sujet, bref ! Osez !


Pour faire court


Vous avez le droit au meilleur, osez aller au-delà de vos peurs et choisissez la meilleure approche selon vous. Ce métier est un métier-passion! Ce doit être tout sauf une corvée. Ecoutez les conseils mais faites taire les rabats-joie et vibrez au son de vos "OM". (héhé)



Si vous souhaitez consulter à nouveau cet article, n'hésitez pas à l'épingler sur votre tableau Pinterest préféré.

C'est aussi un moyen de le diffuser au plus grand nombre et de soutenir le blog.


J'espère sincèrement que vous aurez trouvé dans cet article les réponses à vos questions, étant donné que j'ai reçu plusieurs fois cette demande. A très bientôt pour de nouveaux contenus web (programme, podcast ou blog!).


Reçois un épisode inédit

Assister à mes cours

Les Mardis, Mercredis et Jeudis

au Centre Yoga et Sens à Créteil (94)

Les Vendredis

au Studio Mk Dance, à Pontault-Combault (77)

Tous mes réseaux sociaux

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Spotify - Black Circle
  • iTunes - Noir CERCLE
  • Pinterest - Black Circle

Contact / Conditions générales d'Utilisation et de Vente / Site hébergé par Wix / Site créé par Laura Cardoso